Rénover sa salle de bain : les 5 erreurs à éviter

Une salle de bain, ça sert avant tout à se chouchouter, à se faire beau, à se détendre ou se mettre sur son trente-et-un. Alors, pas question de rater les travaux de rénovation ! Pour une salle d’eau neuve, bien pensée et optimisée, voici les cinq erreurs à ne surtout pas commettre. Vous êtes prêt ? Nous vous révélons les pièges dans lesquels ne pas tomber au moment de rénover votre salle de bain.

Choisir un revêtement mal adapté à la pièce

Lorsqu’on rénove sa salle de bain, on commence bien souvent par le revêtement. Seulement, voilà, la salle d’eau n’est pas n’importe quelle pièce. Le revêtement du sol et des murs doit être adapté à l’humidité ambiante. Vous devez choisir les bons matériaux, ceux qui résisteront à la fois aux projections d’eau et à la condensation.

Pour les murs, une peinture murale résistante à l’humidité est le meilleur choix. Côté sol, optez pour du carrelage aux finitions antidérapantes. En effet, un carrelage poli et lisse vous garantit de mauvaises chutes. Sachez également que le parquet en teck massif est un bon compromis entre design, qualité et résistance.

Ne pas respecter les normes de sécurité

Une salle de bain ne se construit pas au hasard. Il existe des normes qui garantissent la sécurité des lieux. Et elle n’est jamais de trop ! Dans une salle d’eau, les accidents sont vites arrivés. Nous parlons des mauvaises chutes, bien sûr, mais également des accidents liés à l’électricité.

Votre installation électrique, qu’elle soit neuve ou rénovée avec des pièces détachées Invicta, doit être conforme à la norme NF C 15-100 et, évidemment, être parfaitement étanche. Pour plus de sécurité, les prises électriques doivent être placées à 60 cm minimum de tous les points d’eau et du sol, en cas d’inondation.

Faire l’impasse sur la VMC

Voilà une erreur fatale. La VMC permet d’assainir votre salle de bain et, croyez-nous, cette pièce en a bien besoin. Avec l’humidité, les moisissures et les mauvaises odeurs apparaissent rapidement. Pour vous en débarrasser, vous devez disposer d’un bon système de ventilation.

La VMC est particulièrement indispensable si votre salle de bain n’a pas de fenêtre. Nous vous conseillons d’opter pour une VMC à hygromètre intégré, qui se met automatiquement en route quand un certain niveau d’humidité est atteint.

Condamner les accès à la robinetterie

Il est facile de s’emballer au moment des rénovations. Et si on plaçait une jolie commode dans ce coin ? Ou un grand miroir contemporain sur ce pan du mur ? Ou bien encore une grande vasque ? Si l’aspect design est important, il ne faut pas oublier la plomberie.

Pour être certain d’avoir toujours accès à la robinetterie, ne fixez aucun meuble devant les arrivées d’eau et les tuyaux. Après tout, vous ne placeriez jamais du mobilier contre votre radiateur ou devant les pièces détachées de votre poêle Deville. Dans votre salle de bain, c’est pareil. Installez une trappe facilement accessible. Ainsi, en cas de fuite, vous pourrez rapidement intervenir.

Choisir le mauvais éclairage

Pour se maquiller, se pomponner et tout simplement se préparer, l’éclairage de votre salle de bain doit rappeler la lumière du jour. Ne vous contentez pas d’une seule source de lumière. Plus la pièce est éclairée, mieux c’est. Optez pour des spots au plafond, des appliques au mur ou encore des miroirs rétroéclairés.

Pour une lumière semblable à la lumière naturelle, optez pour des lampes à LED. Leur lumière blanche est idéale pour optimiser la luminosité. Choisissez également un revêtement clair, qui n’assombrit pas la pièce.

Voilà cinq erreurs à éviter pour rénover sa salle de bain dans les règles de l’art. Il s’agit là d’aspects techniques qui vous garantissent fonctionnalité, sécurité et confort. Alors, avant de commencer les travaux, assurez-vous d’avoir bien pris en compte tous ces points.

Catégorie : rénovation
Tags :