maison-fenetre-humidité

Acheter une maison ancienne : les points techniques à vérifier

Pour bon nombre de personnes, l’achat d’une maison est souvent l’investissement d’une vie. C’est pourquoi il est primordial de ne pas se tromper lors de son choix. Toutefois, certaines bâtisses présentent parfois des vices cachés que seul un expert peut déceler. Ces différents points peuvent avoir une incidence sur le coût de remise en état et donc, sur le prix global de votre achat. Voici quelques conseils pour minimiser ces risques lors de votre recherche.

Repérer les anomalies apparentes

maison-fenetre-humidité

Tout d’abord, commencez par faire un tour d’horizon du bâtiment pour repérer rapidement l’état des parois et de la toiture. A l’intérieur, examinez l’état des sols et des revêtements muraux.

Autant que possible, visitez les combles pour évaluer l’état de la charpente et ainsi détecter d’éventuelles problèmes de fuites ou de nuisibles. Une maison humide peut aussi révéler un défaut de ventilation et avoir des conséquences importantes : moisissures ou mérules.

Vérifiez également l’état des tuyauteries et l’installation électrique. En cas de non-conformité, il vous faudra faire appel à un électricien ainsi qu’à un plombier sur Montpellier ou ailleurs et ces travaux pourront alourdir votre budget.

Enfin, contrôlez l’état des menuiseries : si celles-ci commencent à dater, les huisseries des portes et fenêtres extérieures peuvent être des sources d’infiltration d’air, et donc de pertes énergétiques. Le double-vitrage est également un standard minimum. Leur changement par un vitrier à Montpellier sera également un budget à ajouter à la note globale.

Déceler les défauts invisibles

Toute la difficulté pour un néophyte du bâtiment est de déceler ces éventuelles défectuosités ou malfaçons. Voici donc quelques indices qui peuvent vous mettre sur la voie :

humidité-baignoire-moisissure

  • sur l’humidité : des tâches apparentes aux bas des murs, aux plafonds ou sur le sol ou encore un lambris peut par exemple camoufler des problèmes d’humidité ;
  • sur l’étanchéité : des joints abîmés ou absents peuvent suggérer des problèmes d’infiltrations d’air ;
  • la présence ou non d’un vide sanitaire peut avoir un impact sur les consommations d’énergie ou sur l’entretien des canalisations ;
  • des toilettes bouchées ou une évacuation lente des eaux usées peuvent dissimuler des problèmes d’assainissement.

Le mieux est encore de vous faire accompagner par quelques artisans lors de votre seconde visite pour déceler les éventuels défauts et évaluer ainsi leur mise en conformité.

Enregistrer

Catégorie : acheter
Tags :