prêts libres

Les prêts libres

prêts libres

Le prêt immobilier :

Faites jouer la concurrence. Chaque établissement bancaire fixe ses barèmes. Ils sont négociables en fonction de votre dossier, selon, notamment, le niveau de l’apport personnel et l’importance du prêt demandé.
En règle générale, plus la durée du prêt est longue, plus le taux d’intérêt proposé est élevé. Si vous acceptez un taux d’intérêt variable, il peut être inférieur à un taux fixe. En effet, le taux varie alors selon l’évolution des taux d’intérêts sur les marchés financiers. Il peut donc être particulièrement favorable comme aujourd’hui ou défavorable si l’évolution des taux d’intérêt venaient à s’inverser. Certains établissements proposent, aussi, des taux variables avec des écarts limités à la hausse comme à la baisse pour sécuriser les emprunteurs.

Dans ce cas, les taux se rapprochent de ceux des taux fixes. Pour s’adapter au cas de chacun, les banques proposent de plus en plus des prêts sur mesure, dont certains vont jusqu’aux mensualités modulables pour évoluer selon vos rentrées d’argent.

Le prêt remboursable in fine pour les investissements locatifs :

Le remboursement du capital se fait en fin de contrat, ce qui permet de capitaliser l’épargne correspondante. Si les intérêts sont élevés, ils sont comme tous ceux correspondant à un investissement locatif, c’est-à-dire entièrement déductibles de vos revenus fonciers.

Catégorie : acheter